Compare Listings

Tout savoir sur Warhammer Age of Sigmar et Warhammer 40K

Tout savoir sur Warhammer Age of Sigmar et Warhammer 40K

 

Créé dans les années 1980 par l’entreprise Games Workshop, Warhammer est tout un univers de high fantasy et de dark fantasy. Il s’agit d’un univers où plusieurs peuples se partagent des territoires. Si la plupart d’entre eux sont des êtres humains, on y retrouve aussi des vampires, des hobbits, des ogres, des nains, des elfes, mais aussi des skavens, des trolls, des orques, des gobelins, des monstres et des hommes-lézards. En tout cas, Warhammer a été créé de sorte à encadrer le jeu de figurines Warhammer Fantasy Battle ainsi que d’autres jeux comme Warhammer 40000 et Warhammer Age of Sigmar. Dans cet article, nous allons justement parler plus en détail de ces deux célèbres jeux de Games Workshop.

L’essentiel sur Warhammer Age of Sigmar

Commençons par l’un des jeux Warhammer les plus connus qui n’est autre qu’Age of Sigmar. Également appelé Warhammer Age of Sigmar ou AoS, ce titre n’est pas à confondre avec Warhammer tout court qui est un tout autre jeu. Il s’agit d’un wargame miniature de table fantastique édité par Games Workshop. Il vous plonge dans des batailles entre armées à travers des petites figurines haut de gamme. Pour jouer à Age of Sigmar, il suffit de trouver une surface plane comme le sol ou une table, assez grande pour accueillir les personnages du jeu. Pour une meilleure simulation, la zone de jeu peut être décorée avec des bâtiments, des arbres, etc.

Si la plupart des jeux de guerre simulent des guerres historiques, Warhammer Age of Sigmar mise plutôt sur le côté fantastique. D’ailleurs, l’éditeur s’est beaucoup inspiré des fictions de JRR Tolkien et de Michael Moorcock au moment de concevoir le jeu. Les guerriers utilisent des armes de l’époque médiévale et peuvent lancer des sorts. Comme nous l’avons déjà indiqué, certains d’entre eux sont humains, d’autres sont des créatures fantastiques.

Les éditions d’Age of Sigmar

En tout, Age of Sigmar compte à ce jour deux éditions. La première a vu le jour en 2015. Elle est venue succéder au jeu abandonné, Warhammer Fantasy Battle que tout le monde appelait tout simplement Warhammer. La première version ne comprenait pas de valeurs de points pour des unités individuelles. Elles étaient ajoutées plus tard. Il fallait utiliser les mêmes mécanismes que le lancement de sorts et dédier des points de renforcement pour invoquer une nouvelle unité.

Puis, la seconde édition d’Age of Sigmar, baptisée Realm War, est arrivée en 2018. Elle inclut plusieurs changements non négligeables dans les règles du jeu. Par exemple, elle embarque une refonte complète du système d’invocation. Les points de renforcement sont éliminés, tandis que les lancements de sorts deviennent illimités.

Qui peut jouer à Warhammer Age of Sigmar ?

Warhammer Age of Sigmar est accessible à partir de 6 ans. Filles et garçons peuvent jouer à ces figurines miniatures de Games Workshop. Bien évidemment, beaucoup d’adultes jouent à ce jeu. Certains décident même de collectionner les figurines miniatures. Pour jouer, il suffit de connaître les règles et s’amuser. Il faut jouer à tour de rôle avec les figurines AoS qui sont d’ailleurs armées. Vous pouvez les déplacer, charger un fusil, tirer, lancer un arc, lancer des sorts, etc. Pour une équité entre les adversaires, ils lancent des dés pour déterminer les résultats.

Le principe du jeu Warhammer Age of Sigmar

AoS se fonde sur le côté narratif du wargaming. Il encourage le jeu de scénarios avec des histoires intrigantes. Il s’agit d’une sorte de reconstitution de batailles dans le monde d’Age of Sigmar mélangée à des histoires imaginées par les joueurs eux-mêmes. Le plus intéressant est que les règles du jeu ont été créées pour être faciles à apprendre, mais assez compliquées à maîtriser. En d’autres termes, les règles de base sont simples, mais certaines mécaniques du jeu sont difficiles à dompter au fur et à mesure que la partie avance. Les mécaniques en question sont disponibles dans des Warscrolls et elles sont spécifiques à chaque unité. Elles permettent d’en savoir plus sur les règles et les chiffres concernant l’unité en question. Les règles et les Warscrolls sont gratuits. Vous pouvez les télécharger sur le site officiel de Games Workshop, dans la section dédiée à Age of Sigmar.

Pour être plus précis à propos du principe du jeu, il consiste à comprendre le fonctionnement des unités et à exploiter les synergies dans le but d’en faire une armée efficace. Warhammer Age of Sigmar propose trois différents modes de jeu. Notamment, le mode Rencontre ou Matched Play où les règles de composition d’armée changent selon le niveau de points joué. Pour un meilleur équilibre, les règles de base sont également modifiées. Le mode Libre ou Open Play, quant à lui, propose un jeu en freestyle. Puis, il y a le mode Narratif ou Narrative Play qui permet de reconstituer des batailles ainsi que des scénarios historiques.

Comment jouer à Age of Sigmar ?

Warhammer Age of Sigmar se joue moins à deux. Les joueurs commencent par assembler des armées avant de choisir un mode de jeu en particulier. Ils peuvent alors installer les figures et tout le décor sur une surface plane et assez grande. Les premiers lancements de dés servent à définir qui va jouer en premier et ainsi de suite. Les autres jets de dés permettent de résoudre les actions. En clair, il existe quatre types de jets :

  • Un jet de touche ;
  • Un jet de blessure ;
  • Un jet de l’attaquant ;
  • Un jet de sauvegarde du défenseur.

Les dégâts sont attribués lorsque les jets de touche et de blessure réussissent à condition que le jet de sauvegarde du défenseur échoue. En revanche, les blessures mortelles sont directement attribuées, aucun lancement de dés n’est nécessaire.

Lors de la première phase du tour d’un joueur, que l’on appelle Hero Phase (phase de héros), les sorts sont lancés et les capacités de commandement activées. Le joueur peut choisir entre les sorts qui suivent :

  • Bolt Arcane (sort offensif) ;
  • Bouclier mystique (sort défensif) ;
  • Un autre sort propre à l’unité.

Le jeu commence à prendre vie à partir de la deuxième phase ou phase de mouvement. À ce stade, les joueurs déplacent les unités à travers le champ de bataille. Comme son nom l’indique, la phase de tir permet d’attaquer et de tirer. Puis, il y a la phase de combat où des unités entassées attaquent avec leurs armes de mêlée. Enfin, la dernière phase intitulée Battleshock consiste à tester le moral des unités déjà épuisées par la bataille.

Les points à savoir sur Warhammer 40000

« Dans les ténèbres d’un lointain futur, il n’y a que la guerre ! » C’est la phrase d’introduction qu’a choisie Games Workshop pour son jeu de figurines Warhammer 40000, souvent abrégé Warhammer 40K ou tout simplement WH40K. Les habitués se contentent même de l’appeler 40K. En tout cas, c’est un célèbre jeu produit en 1987. Il plonge les joueurs dans un univers de fiction dystopique.

Présentation de Warhammer 40K

Le jeu Warhammer 40000 a été créé par Rick Priestley qui voulait produire une extension futuriste de Warhammer Fantasy Battle. D’ailleurs, il a hérité certains de ses mécanismes de son aîné. À ce jour, nous pouvons compter neuf éditions du jeu. La dernière date de 2020.  Les figurines 40K mesurent 28 mm chacune. Ce sont des soldats du futur, des créatures en tout genre, mais aussi des véhicules de guerre. Les figurines miniatures forment des escadrons dans des armées.

Le Warhammer 40K se joue à deux ou plus. Chaque joueur compose une armée avec ses figurines miniatures. Ensuite, les armées se battent jusqu’à ce que l’une d’entre elles s’en sorte vainqueur. En ce qui concerne le décor, il est possible de le créer à la main. Mais si vous voulez, vous trouverez des éléments décoratifs compatibles 40K dans les boutiques spécialisées. Le champ de bataille doit être une surface assez plate. Les armées adversaires sont composées chacune du même nombre d’unités.

Comment jouer à Warhammer 40K ?

Une fois que les joueurs ont fini de bâtir leur armée et de disposer leurs soldats futuristes sur le champ de bataille, ils peuvent définir ensemble un scénario. Ce peut être une simple escarmouche ou une guerre plus engagée avec des objectifs spécifiques et des renforts. Physiquement, les figurines sont placées sur la table de jeu et la distance réelle entre elles compte dans l’issue de la bataille. 40K se joue à tour de rôle. Les résultats sont déterminés par des tables et des matrices de résultats. La durée d’une partie est comprise entre environ 30 minutes et de nombreux jours.

L’univers de Warhammer 40000

Dans l’univers de Warhammer 40K, qui est composé de plusieurs mondes, les humains ont perdu leur statut de superpuissance intergalactique ainsi que son âge d’or. L’histoire se passe après l’hérésie d’Horus où les hommes sont encore très religieux. C’est l’Empereur qui contrôle les forces armées. Il se surnomme seigneur de l’Imperium ou dieu de la race humaine. Après avoir battu Horus, qui n’est autre que son fils, il est considéré comme un dieu. Son royaume ne cesse de s’étendre à travers la Voie Lactée.

img

admin

Related posts

L’univers gaming, ce qu’il faut savoir sur l’eSport

Au fil des années, des millions de fans de ce phénomène se sont rassemblés dans des stades ou...

Continue reading
by admin

Quelles séries Netflix regarder en 2020 ?

Dans le catalogue de Netflix, voici les meilleures séries que vous pouvez visionner....

Continue reading
by admin

Pokémon Company : un chiffre d’affaire près de 3 milliards de dollars grâce au merchandising en 2018

Seulement avec les produits dérivés Pokémon, The Pokemon Company International, filiale de...

Continue reading
by admin

Join The Discussion